200

Présentation du Consulat Honoraire de Monaco à Madagascar

prince-navigateur-3

     

OUVERTURE DU CONSULAT EN 2002 :

» Suite à la demande formulée par le Gouvernement Monégasque aux Autorités Malagasy, le Consulat Honoraire de Monaco a été ouvert avec l’accord du Gouvernement Malagasy.
» Le Consulat de Monaco à Madagascar est la 104ème représentation consulaire de la Principauté sur les 5 continents.

VISITE DU PRINCE ALBERT II EN 2003 :

» Le Consulat a eu l’honneur de recevoir la visite du Prince Souverain Albert II de Monaco lors de son voyage à Madagascar en mars 2003

Le Prince Souverain Albert II de Monaco avec le Consul Honoraire, Monsieur Cyril JUGE, dans les bureaux du Consulat en mars 2003.

Une des rares représentations consulaires à pouvoir bénéficier d’un budget annuel de coopération par le Département des Relations Extérieures monégasque (Direction de la Coopération Internationale) :

» 5.000 € (2004), renouvelé pour le même montant en 2005-2006, ce montant est indépendant du volume d’aide publique au développement définie par le gouvernement monégasque à destination de Madagascar,
» il est affecté intégralement dans des actions humanitaires et micro-projets de développement.

Ce budget est complété par des contributions individuelles de chefs d’entreprises locaux et à l’étranger, la participation de l’association monégasque « Monaco Aide et Présence ». Cette solidarité a permis de réunir 12.000 € en 2004, 21.000 € en 2005 et 14.000 € en 2006
prince-navigateur-4

Il est largement complété par un partenariat efficace avec l’association française « A.D.S » (Association Développement et Solidarité) dont le Vice-Président, Monsieur Jean-François CHARRIER, ne ménage pas ses efforts pour réunir des équipements médicaux, informatiques, didactiques, sportifs … destinés aux hôpitaux, aux écoles, aux dispensaires publics. Cela ne pourrait pas se faire sans la prise en charge des frais de transport par la Coopération Monégasque.

La coopération du Consulat de Monaco envers Madagascar est orientée essentiellement vers 3 points importants pour le développement du pays et le bien-être de sa population :
» Des actions concrètes qui répondent à des besoins réels formulés par les différents acteurs de la société malagasy.
» Ces actions touchent essentiellement les domaines de la santé, la lutte contre la pauvreté et de l’éducation.
La priorité est donnée à la santé des enfants et à l’amélioration des conditions de vie des plus démunis.

prince-navigateur-5